Sartrouville lauréate de « Cœur de ville » : oui, à un vrai projet

… et non à des mesurettes recyclées !

Le 21 décembre dernier, j’attirais l’attention du Maire en conseil municipal sur l’appel à candidature « cœur de ville » lancé par le Ministère de la cohésion territoriale. Ne connaissant visiblement pas le sujet, le Maire a balayé ma suggestion d’un revers de main en me promettant qu’on me tiendrait au courant au prochain conseil. Condescendance ordinaire de la majorité municipale aux suggestions de notre opposition constructive…

Je pensais pourtant intéressant que notre ville puisse s’intégrer dans cette démarche transversale. En effet, ce plan vise notamment à acquérir et réhabiliter des logements, améliorer leur performance énergétique, « développer une nouvelle offre commerciale en centre-ville et rééquilibrer les conditions d’implantation avec la périphérie », mais aussi à « accompagner les commerçants dans la transition numérique » toute en incluant les transports. Les premières mesures cibleraient les conditions de vie des habitants.

Surprise le  27 mars :  la liste des villes retenues a été publiée et  Sartrouville a été retenue. Je découvre donc que mon intervention du 21 décembre n’était pas aussi inintéressante que cela… et je demeure positive.

Je m’interroge donc sur le contenu du projet déposé par la ville. La presse en a dévoilé quelques aspects hier et je dois dire que je suis très étonnée :

  • étude d’impact de la nouvelle voie départementale : il est surprenant que cette étude survienne après la construction ce que nous avons déjà dit d’ailleurs car cette étude est prévue depuis l’an passé => rien de nouveau donc #recyclage ;
  • étude pour une locomotive commerciale en centre-ville : très surprenant aussi car il y a déjà eu une telle étude financée par la ville et l’Etat (nous en connaissons l’existence mais pas la teneur) et c’est sur cette base que le Maire avait monté le projet « Jaurès« , mené à marche forcée jusqu’à ce que nous saisissions le tribunal administratif en raison des problèmes rencontrés ;
  • développement de circulation douce : enfin ! depuis le temps que nous le proposons… ;
  • innovation et développement numérique, notamment pour les commerçants : enfin aussi car nous avions formulé une série de propositions concrètes dès 2014 (d’ailleurs si toute la ville pouvait être fibrée au passage !).

Rdv pour en savoir plus en conseil municipal car Sartrouville, comme les autres villes, devra engager « la phase de préparation » de son projet de redynamisation dès ce printemps 2018. Une enveloppe de 5 milliards d’euros est prévue pour les 222 villes… autant dire que l’on espère un vrai projet et pas des mesurettes relookées.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s