2018 – 7e modification du PLU, une nouvelle occasion manquée

Nous avons remis hier au commissaire-enquêteur un avis détaillé sur la 7e modification proposée par le Maire pour le plan local d’urbanisme (PLU). Si ce projet comporte quelques avancées intéressantes, nous regrettons le manque d’ambition général du texte et ses incohérences ainsi que les choix politiques qui s’expriment dans le choix de certaines mesures pour certains quartiers.


En effet, les zones à densifier (proches des transports) sont dédensifiées de manière incohérente et l’une des rares zones pavillonnaires du Plateau est supprimée (au pied de Romain Rolland). Les mesures pour doper l
e commerce concernent uniquement le centre ville : rien sur le coeur historique de la ville place Nationale et rien non plus place Alexandre Dumas. Le flou sur les nouveaux groupes scolaires rue Voltaire et à la Jardinerie et leurs conséquences sur les écoles existantes (et donc les déplacements des petits élèves).

  1. Volet « ALUR » : un dispositif intéressant mais contradictoire et très perfectible
  2. Volet « revitalisation commerciale » : un projet qui devrait être plus ambitieux dans son périmètre et les mesures
  3. Volet « changement de zonage pour Poulbot, Daumier et Romain Rolland » : un manque de transparence pour des projets majeurs
  4. Volet « Recommandations architecturales et paysagères » : un outil pédagogique dont la partie environnementale devrait être étoffée
  5. Volet « règlement local de publicité » : l’intégration de mesures insuffisantes et non contrôlées

L’ensemble ne constitue pas une vision à la hauteur des enjeux. Nous sommes loin du cadre de vie que le PLU de 2006 précisait « il est prévu de renforcer les liaisons douces, de les associer dans de nombreux cas à la création d’espaces verts ou de squares et de valoriser les liaisons vertes » tout comme « le développement prioritaire de nouvelles constructions dans les secteurs les mieux desservis par les transports en commun ». N’hésitez pas à me solliciter (ici par exemple) pour en savoir plus sur cet avis, que je vous l’adresse, en discuter etc.

Nos propres orientations sont claires et nos positions constantes sur ces sujets, comme nous l’avons réaffirmé en juillet dernier dans notre compte rendu de mandat annuel.