Respirez, ne respirez plus ?

Juillet 2018

L’été est là, on profite des espaces verts, on sort, parfois à vélo. On (re)parle cadre de vie, c’est le moment du bilan et de (re)formuler quelques propositions concrètes.

 Un cadre de vie prioritaire… en paroles

Le Maire a fait campagne en 2014 sur le cadre de vie et son amélioration. Mais, la plaine de Montesson, notre « poumon vert » est attaqué par la nouvelle RD121, des échangeurs judicieusement placés pour ouvrir sur l’A14 et l’intercommunalité (présidée par le Maire) lance une étude de centre « ludo-commercial » à Carrières. Les surfaces agricoles, en danger, se réduisent.

Des promesses sur les déplacements… bien loin des actes

Les déclarations «développement durable» ou «pro-vélo» du Maire quand il pilote l’intercommunalité ou demande des financements contrastent avec notre réalité ! Pas de véloroute, des rues mal entretenues, des déplacements à vélo difficiles ou dangereux et un aveu du Maire « le vélo, je m’en fous ». Toujours pas d’espace de télétravail pour faciliter la vie des habitants subissant un RER A qui met les nerfs à l’épreuve.

Aménagement, nos propositions restent lettre morte

La pollution de l’air c’est 2 ans d’espérance de vie en moins. Repenser la ville, les transports, des axes de circulation adaptés pour piétons et cyclistes est un impératif pas un gadget. Stop au béton, au tout-voiture comme les constructions face à Gagarine ou place Alexandre Dumas ou rue de la Frette.

La fin des passoires énergétiques limitera les factures, alors isolons les bâtiments publics. Le Maire se plaint de la fin des pesticides, alors qu’existent des options alternatives écologiques peu coûteuses.

Discutons jardins partagés, gestion de l’eau à la parcelle. Demandons un système qui ne mélange pas les eaux de pluie avec les eaux souillées car c’est une aberration économique et écologique. Nous proposons de remplacer les camions-poubelles incendiés en mai par des équipements qui recycleraient la chaleur des moteurs accumulée lors du ramassage des ordures pour nettoyer les chaussées et désherber les trottoirs.

Nous continuerons à porter des propositions pour qu’écologie, économie riment avec Sartrouville, notre cadre de vie !