Isabelle AMAGLIO-TERISSE

Sartrouville, Conseillère municipale d'opposition (Les radicaux de gauche)

A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles… mais les tribunes de l’opposition n’auraient pas du disparaître à Sartrouville !

Nous touchons du doigt une réalité terrible de notre cadre de vie avec cette crise sanitaire sans précédents. Soyons vigilants, solidaires et restons confinés, d’ailleurs les Sartrouvillois donnent l’exemple et font parler très positivement de la ville.

Dans ce contexte, il est désolant de constater que les mauvaises pratiques démocratiques ont la vie dure à Sartrouville. En effet, le Maire a tiré un trait sur l’expression des élus d’opposition dans le dernier magazine arguant d’un numéro dédié à la crise mais y glissant quand même son éditorial politique à lui, lui tout seul. Nous aurions compris d’autres configurations dans cette situation hors normes, mais certainement pas ce choix qui piétine la loi et l’opposition. Nous avons pris le temps de le dire, de l’écrire, de demander une publication sur le site de la ville, en vain, hélas.

2 poids 2 mesures à Sartrouville… Alors, voici ce que nous avions prévu de vous dire le 23 mars.

Et à bientôt pour la suite car nous avons dès ce début de mandat formulé des propositions concrètes au Maire pour l’avenir de Sartrouville : achat d’un bien en vente pour une maison des associations, subvention pour soutenir l’effort dans le cadre de la lutte contre d’actuelle pandémie et une autre mesure que nous vous présenterons dès demain…

Tribune IAT 2020-04

Annulation du 1er conseil municipal 2020-2026

Notre groupe Sartrouville Citoyenne – Ville écologique et solidaire a écrit mercredi au Préfet pour demander le report de l’installation du conseil municipal, à Sartrouville comme ailleurs, ou d’autres modalités de réunion.

Hier soir, ce conseil a été annulé et sera reprogrammé une fois la crise sanitaire passée.
C’est le cas partout en France après une mobilisation d’élus de tous bords à laquelle j’ai activement participé dans les Yvelines et, avec d’autres, au plan national.
En cohérence, en responsabilité, nous avons considéré que c’était notre devoir d’agir ainsi face à l’urgence sanitaire, au péril et par solidarité.
Rdv prochainement et prenez soin de vous, restez chez vous.

Soyons solidaires, responsables et exemplaires

Dde de report CM

Merci et à très vite !

C’est la tribune que je proposais ce mois-ci dans le magazine de la ville « 6 ans de mandat au service des Sartrouvillois, un engagement à 100% ! »

C’est aussi un merci aux 2 396 électeurs qui ont voté pour notre liste, notre projet  « Sartrouville citoyenne, ville écologique et solidaire« . Merci à toutes celles et tous ceux qui se sont mobilisés, certains pour la première fois, pour voter faire voter. Alors, naturellement, nous sommes tous déçus au lendemain des résultats : 2 électeurs sur 3 ne sont pas allés voter (toujours en l’état de nos connaissances). Cette participation  semble dérisoire par rapport aux enjeux pour notre ville pour les 6 prochaines années, à nos espoirs. C’est un défi et nous nous attacherons à le relever pour que les prochains scrutins soient ceux d’une pleine mobilisation de la population. C’est là le vrai sens de la démocratie car être élu avec aussi peu de voix pose problème, en termes de légitimité et de représentativité.

Je souligne d’ailleurs que certains quartiers traditionnellement peu actifs lors des élections sont allés en nombre aux urnes dans ce contexte de morosité et c’est un signal très encourageant. Il n’y a pas de fatalité mais du travail d’explication, de la pédagogie et c’est notre responsabilité collective de le faire sans relâche pendant ces prochaines années.

Ensuite, merci car vous avez été très nombreux à nous adresser des messages de soutien, d’encouragement et même de félicitations en soulignant qu’un 1 votant sur 4 a voté pour notre projet. Vous nous dites avoir apprécié notre campagne de propositions concrètes et les valeurs que nous avons portées sans rien céder. Nous continuerons et intensifierons le tout, comptez sur nous comme nous comptons sur vous pour être à nos côtés et travailler pour notre ville.

Plusieurs de nos idées ont d’ailleurs d’ores et déjà été reprises dans le programme du Maire qui a été reconduit. C’est une première victoire et nous serons très vigilants pour suivre leur mise en œuvre effective. Nous pousserons pour qu’il aille au-delà également car la situation a changé, grâce à votre mobilisation.

Votre confiance et leur énergie renforcent notre détermination pour continuer et faire valoir nos propositions, nos demandes. Nous serons constructifs mais exigeants et vous associerons tout au long du mandat à nos votes, nos projets, nos comptes rendus.

Nous incarnerons le tout dès vendredi 20 mars pour le premier conseil municipal (à huis clos) où nous serons donc 5 à siéger (Isabelle, Oumar, Danielle, Roger et Laetitia), même si je regrette que cette installation du conseil n’ait pas été repoussée comme le 2e tour alors que nous aurons quasi tous été autour de la table en contact avec un nombre particulièrement élevé de citoyens ces dernières semaines.

Vous pourrez continuer à nous suivre sur les réseaux et internet.

A bientôt !

Transparence à Sartrouville, suite

Hier, la Commission d’Accès aux Documents Administratifs nous a donné raison avec un avis favorable à nos demandes d’information sur les marchés publics de la ville : le Maire devrait donc s’y conformer (enfin !)
Fera-t-il encore la sourde oreille ? Attendrait-il que le juge le condamne ? Ce serait vraiment ne rien comprendre à notre détermination mais aussi, et surtout, à l’exigence légitime des Sartrouvillois en matière de transparence, à leurs envies de démocratie locale.
Nous avons des propositions fortes et nombreuses sur ce volet qui est au cœur de notre projet pour faire ensemble Sartrouville Citoyenne – Ville écologique et solidaire

Il reste encore quelques jours au Maire sortant avec le scrutin du 15 mars pour envoyer, enfin, un signe positif dan ce domaine.
Chiche ?

La transparence à Sartrouville ? Un vrai problème : obligés de demander les documents publics en saisissant le tribunal administratif !

Nous avons demandé des documents précis pendant 6 ans, notamment plusieurs marchés publics qui devraient être « publics » comme leur nom l’indique : traiteur/restauration, gardiennage/sécurité notamment.
Depuis janvier 2019, avec constance, Romain Chiaradia et moi interrogeons le Maire par oral en Conseil, en question écrite etc. Zéro réponse !
Nous avons été contraints de le saisir par recommandé en juillet dernier. Zéro réponse encore !
Nous avons donc été obligés suivre une procédure juridique très précise avec un calendrier un peu long : pas de réponse de la Mairie après un certain temps, puis saisine de la commission nationale pour l’accès aux documents administratifs (la CADA) en octobre, puis ce mois-ci recours devant le tribunal administratif de Versailles.
Tout cela juste pour obtenir les marchés publics passés par la ville en notre nom et avec les impôts des Sartrouvillois.
 
 
« On cherche, on trouve ! La transparence a minima et demandes sans réponses à des documents normalement librement consultables, ça suffit ! »
Découvrez 1 jour 1 mesure de notre programme  sur « Sartrouville citoyenne » ici
86757035_188441185901205_4993533337168510976_n

Retour rapide sur le dernier conseil municipal de la mandature, 6 février 2020

Dernier conseil de la mandature et rien n’a changé : faute d’avoir les éléments et informations que nous demandons avec constance quasiment à chaque conseil, nous ne sommes pas en mesure de voter pour une grande partie des délibérations : pas d’état du foncier de la ville, pas d’indication sur la stratégie immobilière de la ville, même pas l’organigramme des services !

 

Prochain conseil municipal de Sartrouville : 6 février à 20h30, préparons-le ensemble le 5 à 19h00

Nous vous donnons rdv mercredi 5 février, de 19h00 à 20h00, à la maison des associations (quai de Seine) pour parler du conseil municipal du jeudi 6 février. Ce sera le dernier de la mandature et donc l’occasion de répondre aux questions que vous souhaiteriez nous poser plus largement.

Peu de sujets au programme de ce Conseil : des délibérations techniques de prolongement d’emprunts et de garanties pour du logement social, des cessions et préemption de terrain (sans aucune visibilité sur les projets associés), la finalisation des équipements d’accès à la zone d’activités des Trembleaux, une formation à l’armement de la police municipale, les subventions aux coopératives scolaires de la ville et un grand nombre de démolitions dans la ville en « décisions diverses du Maire » (rues de la Frette, Voltaire, Malte, Péri)

Nous vous expliquerons le détail et répondrons à vos questions, n’hésitez pas à nous demander des précisions sur tel ou tel point d’ici là.

Municipales à Sartrouville : une campagne républicaine ? Après le décollage, le blanchiment de nos affiches !

L’éthique en politique : un engagement fort et concret de notre équipe pour Sartrouville

Parce que nous sommes très sensibles et exigeants sur les questions de déontologie, de transparence et de rigueur dans les conflits d’intérêt etc. nous avons retenu de nombreuses propositions d’Anticor (à découvrir ici) et de Transparency (à découvrir ), que la presse locale commence à mettre en valeur ici par exemple).

Nous vous proposons d’en discuter lors d’une réunion publique particulière, le 3 février, à la Marinière. C’est l’un des piliers de notre programme.

Visuel réunion 4 v2

Nous avons de très nombreuses propositions pour Sartrouville, certaines sont d’ailleurs faciles à mettre en oeuvre dès mars 2020 : transparence dans les subventions, le budget, transparence des indemnités et avantages permettant aux élus d’assurer leur mandat, transparence des décisions et des votes etc. Sur ce plan également, il faut ouvrir portes et fenêtres de la Mairie et chasser les vieilles pratiques, mettre de l’ordre et rendre la ville aux citoyens.

La réalité de la démocratie locale est primordiale pour nous et nous sommes très préoccupés par la situation actuelle à Sartrouville sur ce plan comme nous le disons depuis des mois. Aussi, en complément des propositions que nous formulées dès le début de la campagne, nous nous sommes aussi inspirés des idées de Médiacités (+ ici)