Projet « Jaurès » : concertation, vous avez dit concertation ?

nouvelle enquête publique Décidément, la majorité municipale a bien du mal avec la démocratie locale et « oublie » d’associer les acteurs concernés. On en finit quand de ces projets non concertés, en catimini ? La grogne monte, monte, monte sur un projet qui avait pourtant du sens. Quel dommage !

Et ce n’est pas l’enquête publique d’avril 2017 lancée dans la plus grande discrétion, pendant les congés scolaires, et avec un dossier quasi vide qui nous rassure, loin de là…

Petit résumé : après avoir voté de manière constructive ce projet en juin 2016 malgré des réserves que nous avons clairement formulées (+ ici). Nous avons insisté sur la nécessaire concertation et implication des riverains, de citoyens et des commerçants. Nous avons alerté sur les risques au regard de la situation de la voierie mais aussi du stationnement. Ce projet correspondait à un certain nombre de propositions que nous avions formulées en 2014 pendant la campagne pour les municipales. Cohérents et constructifs, nous l’avons donc voté lors du conseil municipal du 23 juin... mais n’avons pas accordé un blanc-seing pour autant à la majorité pour autant

Nous n’avons pas eu de réponse mais la majorité municipale cloisonne et diffuse des infos qui montrent la réalité du projet avec des réels sujets de circulation et de stationnement le tout dans un calendrier resserré. Alors, nous avons clairement dit que nous ne pouvons pas cautionner l’ensemble lors du conseil du 2 février 2017

En assurant le suivi de ce dossier, conseil après conseil, nous avons constaté la gêne croissante de la majorité municipale sur ces différents points avec des réponses lénifiantes, floues notamment sur le stationnement. Pour nous rassurer (!), une deuxième réunion conviant tous les élus d’opposition a été organisée le 12 décembre : le centre de santé avait disparu au profit d’une école, quelques arbres en plus et des modifications du bâtiment pour intégrer des demandes des copropriétés voisines…  A mes questions insistantes sur la concertation, sur le stationnement notamment, peu de réponses précises. La majorité fonctionne uniquement par information orale et m’assure que les commerçants sont contents et qu’il n’y a pas de sujet pour les riverains.

 

 

En février 2017, le Maire lance une enquête publique pour modifier les règles du PLU notamment pour ce quartier et ce terrain (changement des normes de densité, de construction et de stationnement notamment) toujours dans la plus grande opacité et sans avertir ni consulter la moindre association concernée. Nous dénonçons lors du conseil municipal de mars 2017 ces méthodes… et le Maire feint de s’étonner alors qu’il est en train de lancer à ce moment-même une nouvelle enquête publique pour déclasser du domaine public communal le parking Jaurès !Démocratie ?