Urbanisme : allo, Monsieur le Maire ?

Mai 2017

C’est par un simple encart dans la presse locale que nous avons appris que la majorité municipale lançait une vaste modification de nos règles d’urbanisme (le « PLU »). Sans rien dire au conseil municipal réuni quelques jours avant, sans information dans le magazine municipal ni réunion d’explication dans les différents quartiers impactés.

Pourtant, il s’agit là de modifier durablement notre cadre de vie au quotidien et cela mériterait bien un peu de dialogue et de la concertation.

Il a donc fallu décrypter plusieurs centaines de pages pour comprendre ce qui se cache derrière ces modifications : changement des règles de stationnement et de hauteur en centre-ville, changement d’affectation pour des terrains municipaux prévus pour des écoles et autres etc. J’ai remis une contribution de 11 pages au commissaire-enquêteur analysant et commentant chacun des changements, quartier par quartier notamment (https://amaglio-terisse.fr/modification-du-plu-quartier-par-quartier/) afin de faire entendre notre voix… bizarrement cette contribution ne figure pas avec les autres sur le site de la ville alors que le Maire l’a abondamment commentée en conseil municipal !

Soyons clairs : ces modifications posent problème :

Une réflexion stratégique insuffisante : les grands changements à venir ne sont pas ou peu pris en compte (Tangentielle nord, gare Val Notre Dame etc.) alors qu’ils vont impacter nos façons de circuler dans la ville, favoriser l’apparition de commerces et d’entreprises et amener un habitat plus dense dans les zones qui seront les plus accessibles.

La disparition progressive des réserves foncières de la ville : la ville vend de nombreux terrains (5M€ au budget 2017 pour financer des investissements, par exemple), sans jamais présenter de bilan patrimonial. Année après année, les réserves foncières s’amenuisent.

Un respect discutable de schémas directeurs : le projet indique s’inscrire parfaitement dans les orientations retenues dans le cadre des documents qui organisent le territoire mais cela est très discutable voire erroné (notamment sur les aires de livraison, les pistes cyclables, le stationnement).

 

Je suis intervenue sur ces sujets lors du Conseil municipal du 30 mars et… le Maire ne voit pas pourquoi présenter ses projets, en discuter en dehors de cette enquête publique. C’est désolant car je suis persuadée que la plupart des Sartrouvillois, des commerçants n’ont pas eu le temps d’aller regarder ces sujets et qu’il est nécessaire de les présenter « en français courant » et pas dans un jargon technique. Plus fort même : dès la semaine suivante, le Maire lançait une nouvelle enquête publique pour déclasser de manière anticipée (donc sans attendre les résultats de la précédente enquête publique sur le PLU) la parcelle du parking Jaurès. Mépris des habitants ?