Envie d’Europe, envie de rompre

C’est avec consternation que nous avons fait le choix, en conscience et en responsabilité, de ne pas poursuivre notre « Envie d’Europe » avec le Parti socialiste et Place publique car ce qui nous était imposé est à l’opposé des principes que nous défendons et de l’engagement pourtant conclu la semaine passée.

Notre envie d’Europe est intacte, elle est même encore plus forte ! Mais la politique c’est respecter ses convictions, ses partenaires, c’est être clair avec les électeurs. On ne peut pas faire campagne sur la transparence, la lutte contre les lobbies tout en acceptant l’intimidation politique et la menace médiatique.  Les méthodes qui ont ressurgi cette semaine sont de ce temps révolu et nous ne pouvons les accepter.

Etre de gauche, passe également par les pratiques et les actes et pas uniquement par des slogans. Quitte à ne pas être élu.

Je suis profondément préoccupée par cette situation et j’espère que la raison commune reviendra à ceux qui vacillent sur leurs fondations afin qu’un jour les conditions de combats communs puissent être réunies.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s