Présidentielles : soulagée (mais aussi préoccupée et vigilante)

Soulagement. C’est en premier lieu avec un immense soulagement que j’ai accueilli l’élection d’Emmanuel Macron que je félicite chaleureusement. Avec lui, ce sont nos principes démocratiques qui triomphent des extrémismes grâce aux réflexes républicains des Français. Je m’en réjouis.

Néanmoins, je suis très préoccupée par le fait que les Français qui ont voté FN (qui double quasi son score de 2002), ceux qui se sont abstenus (abstention au plus haut depuis 25 ans et plus forte encore qu’au 1er tour) et les 10% de votants qui ont voté « nul » ou « blanc » sont aussi nombreux ou presque que ceux qui ont voté pour Emmanuel Macron.

Alors, plus que jamais, il est nécessaire de préserver le modèle social fondé sur le système de protection social et les garanties du droit du travail. Comme le souligne, Roger-Gérard Schwartzenberg, l’article 2 de notre Constitution  précise que « la France est une République démocratique et sociale, deux termes à employer l’un et l’autre ».

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s