Compte rendu rapide du Conseil du 15 décembre 2016

« Opacité, divergences et mépris démocratique » pourrait-on sous-titrer pour ce conseil qui a duré 4 heures.

Vous pouvez également consulter ma page Facebook politique où je commente plus en détails certains points de ce conseil : budget, subventions, démocratie locale, centre de santé etc. https://www.facebook.com/Isabelle-Amaglio-Térisse-929445827199172/

En effet, ce Conseil a clairement montré les limites de la pratique démocratique de la majorité municipale (accès aux infos, vote bloqué etc.) et a mis au jour nos profondes divergences en matière de mixité sociale, d’accès aux soins, d’orientations budgétaires. Le choix du 100% privé n’est pas le notre et il me taxer d’idéologisme ne suffit pas à masquer les options très droitières de la majorité !

Je demande depuis des mois l’accès aux informations nous permettant de comprendre ce qui nous est présenté, de le mettre en perspective. C’est toujours oui mais je n’ai jamais rien ! J’ai donc clairement indiqué lors du conseil du 24 novembre que nous voterions contre tous les mouvements fonciers proposés faute d’avoir une vision d’ensemble de ces achats et ventes du patrimoine immobilier de la ville. Devant cette opacité maintenue, nous avons été contraints de voter contre toutes les délibérations. Y compris sur des sujets qui nous tiennent à cœur comme la rénovation urbaine.

L’un des sujets majeurs de ce conseil portait sur le lancement d’un projet de centre de santé avec, là aussi, une vente de terrain. Il s’agit d’un projet qui n’a pas été abordé lors de la toute première commission Santé qui s’est tenue le 5 décembre dernier mais le 12 décembre lors de la commission « développement économique ». C’est un choix qui en dit long sur la politique de la majorité municipale. Nous sommes favorables à une amélioration de l’offre de santé, qui est notoirement insuffisante à Sartrouville, mais opacité à tous les étages, nous avons voté contre cette délibération.

Autre sujet qui a suscité des explications nombreuses du Maire : les compensations entre communes dans le cadre de l’intercommunalité. Ce sujet est tellement sensible et important qu’il a provoqué le report de l’examen du budget 2017. Ces compensations pourraient être impactées par la facture de 60 à 90 M€ qui va arriver à la suite des emprunts toxiques contractés par le syndicat intercommunal de gestion des déchets.

Sur le budget, comme l’an passé, nous avons voté contre les orientations proposées : j’ai exposé notre position en la détaillant sur le fond et sur la forme. Nous continuerons à demander un projet comportant un volet de solidarité, de cohésion sociale mais aussi un dimensionnement satisfaisant des services publics.

Denier grand sujet : les subventions, notamment aux associations. Quelle opacité à nouveau et quelle façon de nous museler ! Aucun projet, aucun bilan pour des montants qui sont parfois très conséquents (934 000 €). Surtout, une seule délibération pour un regroupement de toutes les subventions. C’est tout sauf démocratique et c’est insupportable. J’ai voté contre la délibération principale qui comprenait des subventions à des associations religieuses et je regrette vivement d’avoir eu à le faire. J’ai voté les subventions aux associations sportives, à la crèche Poisson d’Avril, aux activités artistiques et à l’association du personnel communal. Je me suis abstenu sur la subvention relative à l’association des commerçants non sédentaires  faute de réponse aux questions que je pose depuis 2 ans.

+ ici

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s