2e tour de la présidentielle : soyons clair

J’ai longtemps dit que je voterai blanc si nous avions à nouveau à choisir entre l’ultralibéralisme arrogant et la fachosphère. Le 10 avril, j’ai appelé à ne pas donner une voix pour la candidate d’extrême-droite.

Depuis, j’ai clairement appelé à faire barrage, au front républicain, à mettre un bulletin « Macron » dans l’urne. J’ai signé une tribune commune en ce sens ce week-end.

https://www.nouvelobs.com/idees/20220419.OBS57313/face-a-le-pen-le-bulletin-macron-malgre-tout.html

Pourquoi cette évolution ? Parce que j’ai réalisé concrètement depuis ce que signifiait la famille Le Pen au pouvoir en France. Et là, franchement, je n’ai pas pu me dire que je ne ferai rien contre :

  • la précarisation des plus fragiles (suppression de l’AME, délogement des « non-Français » des habitats à loyer modéré, par exemple),
  • la chasse aux réfugiés et pauvres gens qui fuient la guerre et les catastrophes climatiques etc. (Calais, les identitaires dans les Alpes, par exemple),
  • la réduction du droit des femmes et des jeunes filles (droit à l’avortement, par exemple), et des minorités également (on sait avec qui Mme Le Pen danse la valse à Vienne),
  • les atteintes à la laïcité pour mieux installer le catholicisme et stigmatiser nos amis musulmans, vrai prélude à un racisme décomplexé, aux suprémacistes etc. (ne vous laissez pas berner par les photos avec ses petits chats sur les genoux),
  • la répression des syndicats, des partis politiques qui seraient jugés « extrêmes(-gauche) », des manifestants etc. (osez imaginer le ministre de l’Intérieur du FN et ses premières mesures dans nos banlieues),
  • l’arrêt de la lutte contre le réchauffement climatique etc.

J’ai pensé à ceux de mes amis et de ma famille qui ne sont pas Français. Et là, j’ai entendu Mme Le Pen revenir à son ADN politique : contre l’abolition de la peine de mort, contre les mesures de protection des libertés individuelles etc. C’était il y a tout juste 10 jours. Et j’ai franchi le cap de choisir un bulletin pour faire lui faire barrage.

Car, personnellement, voter blanc ce serait alors ne pas voter contre l’extrême-droite.

Naturellement, en faisant cela, je me fais une grande violence car Emmanuel Macron porte une responsabilité majeure dans la situation actuelle et je combats sa politique, sa pratique démocratique, depuis 5 ans. Je suis en désaccord total avec son bilan et, pour l’instant, avec les rares nouvelles mesures qu’il propose. Mais je hiérarchise les priorités entre la peste et le choléra.

En faisant ce choix clair pour dimanche, je ne cède rien de mes convictions, au contraire. Je serai une opposante d’autant plus déterminée que je me serais mobilisée avec mon petit bulletin dans l’urne pour empêcher les haineux de prendre le pouvoir.

Un commentaire

  1. Bonjour Isabelle, excellent ta synthèse sur la peste Le Peniste! Bon weekend

    Hervé GALLON

    06 80 85 06 34

    CallSend SMSCall from mobileAdd to SkypeYou’ll need Skype CreditFree via Skype

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s