Retour rapide sur le conseil municipal du 17 février 2022

L’ambiance n’est toujours pas à un dialogue constructif avec l’opposition puisque nos propositions sont régulièrement balayées de la main ou « notées » sans jamais aboutir à quoi que ce soit. Nous l’avons souligné en le regrettant vivement nous continuerons à travailler et proposer.

Par exemple, participer à l’élaboration du cahier des charges du site internet de la ville : ça été un non catégorique du Maire car, selon lui, on ne peut pas contribuer et suggérer quand on est dans l’opposition et qu’on vote contre le budget. Avoir la carte des terrains appartenant à la ville, c’est toujours non.

Pour cette raison notamment, nous n’avons voté aucune des délibérations « urbanisme » : ventes à Bouygues et Promogim avenue Georges Clémenceau, vente du terrain au pied du pont et du lycée Jules Verne, achat d’un terrain enclavé rue Molière.   Les réponses à nos questions sont évasives, la réalité des projets par toujours conforme à ce qui est indiqué. Nous avons simplement voté pour la reconduction d’un dispositif favorable à l’agriculture sur la Plaine.

Nous avons refusé de voter les subventions aux écoles privées hors de la ville (152 élèves soit 58 000€) demandant, encore cette année, à ce que ces données soient présentées de manière transparente. C’est devenu un dialogue impossible, le Maire renvoyant à son souhait d’aider les familles modestes. Il nous semble que cela cache mal une position idéologique. En effet, nous demandons depuis plusieurs années que le quotient familial soit appliqué sur les activités la ville et, là aussi, c’est toujours non.

Nous avons voté pour la révision du règlement local de publicité qui prévoit d’associer les différents acteurs dont les commerçants. A suivre. Nous avons également voté pour la subvention le théâtre CDN.

Enfin, nous avons déposé 4 questions écrites 48 heures à l’avance :

  • Création de la commission communale d’accessibilité prévue à la loi (Article L2143-3 CGCT) : à suivre
  • Aménagements prévus pour les pistes « Plan vélo » : communication des cartes et détail des circuits prévus, concertations prévues avec les usagers, riverains etc. Nous avons eu quelques réponses.
  • Dysfonctionnements de distribution postale : Interventions possibles de la mairie envers la Poste, nous avons été entendus mais à suivre.
  • Suites attendues à nos dernières demandes de mise à disposition des informations prévues par la loi : récapitulatif des indemnités des élus (article L2123-24-1-1 CGCT), dossiers de demande de subventions présentées par des associations : les réponses furent un monument de mauvaise foi et de mépris  ! A suivre, nous n’en resterons pas là.

+ ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s