8 mai, Sartrouville, la République

Comme l’an passé, comme chaque année, nous sommes allés aujourd’hui nous souvenir ensemble, commémorer, celles et ceux qui ont laissé leur vie dans la lutte contre la barbarie.

Comme l’an passé, la majorité municipale a choisi d’exclure les élus d’opposition, c’est toujours aussi regrettable.

Comme l’an passé, nous avons donc choisi de nous rendre librement et informellement ensemble au pied des différents monuments.

Comme l’an dernier, j’ajoute que l’histoire et la grandeur de l’Etat, c’est aussi de reconnaître les heures sombres. Alors, le travail de mémoire s’honorerait de ne pas occulter un autre 8 mai, de l’autre côté de la Méditerranée à Guelma, Setif et Kherrata. Comme chaque année quand je le souligne, je sais que ce que mon commentaire suscitera d’indignation mais, on ne peut commémorer de manière sélective. Je le dirai chaque année jusqu’à ce que le travail de mémoire soit complet.

Résistants et combattants pour la liberté, l’égalité et la fraternité. 76 ans après, nous n’oublions pas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s