Parité bien ordonnée pourrait commencer par l’intercommunalité…

Le Courrier des Yvelines revient sur mon interpellation cet été lors de la constitution de l’exécutif de l’intercommunalité : 16 membres (le Pt et 15 vice-présidences) = 13 hommes et 3 femmes.

Il existe d’autres solutions pour contribuer à une représentation équilibrée, de nombreuses autres intercommunalités font ainsi le choix de confier ces missions à des maires-adjointes. Visiblement, ce n’est pas du tout l’optique de la majorité intercommunale et de son Président qui feignent de ne pas avoir ce choix.

C’est faux. En outre, nommer des maires-adjoints c’est aussi diversifier les profils, mettre en visibilité de nouveaux talents et permettre une meilleure disponibilité en limitant le cumul des mandats.

Bref, un vrai choix politique !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s