Asphyxie sur Sartrouville !

Décidément, les travaux menés par la mairie embolisent le centre-ville : un matin , pas moins de 7 bus « 272 » les uns derrière les autres avant de parvenir à la gare. Ils étaient quasi tous vides, car les passagers descendent bien avant le terminus pour finir le chemin vers la gare à pied. C’est dire l’état du trafic !

C’est dire aussi l’exaspération de tous celles et ceux qui, comme vous, comme moi, vont travailler par le RER tous les matins, ont des enfants scolarisés dans la ville qui ne peuvent pas facilement rejoindre leur établissement etc.

Et la situation des commerçants est préoccupante également.

Evidemment, faute d’informations, aucune anticipation : nous subissons. Mais il faudra bien en tirer les conclusions une fois nos petites solutions de dépannage, nos plans B voire C en place pour tenir jusqu’à février.

Je reviendrai sur ce sujet et tout ce qu’il traduit de mépris des citoyens, élèves, commerçants et professionnels etc. littéralement pris en otage. Le pilotage des prochains projets d’aménagement de notre ville pose donc question tout comme la capacité de gestion de la majorité municipale. Et, enfin, cela souligne à quel point il est urgent de penser la ville « durablement », pour décongestionner les artères et nos poumons. Mon colistier Romain Chiaradia s’est déjà clairement exprimé dans la presse et dans nos tribunes municipales sur ce sujet.

J’y consacre d’ailleurs la prochaine tribune de notre groupe d’opposition dans la gazette municipale qui devrait bientôt paraître.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s