« Grand débat » Sartrouvillois : 4000 votes et des orientations claires

Nous avons lancé une consultation citoyenne en ligne le 22 février auprès des Sartrouvillois sur les points forts et faibles, les constats, les priorités etc pour la ville autour de 6 thématiques, avec des propositions à cocher et des champs libres.

Nous avons clos fin juin le questionnaire et avons recueilli 4 000 votes. Les Sartrouvillois ont donc été nombreux à répondre, des différents quartiers, à nous dire leurs préférences, ce qu’ils aiment dans notre ville et ce qu’ils n’y supportent pas également tout comme leurs envies pour le futur, leurs priorités. Le tout apparaît d’autant plus clairement que les 4 003 votes s’accompagnent de 195 commentaires et suggestions.

La mobilisation a été forte et le contenu très riche, nous avons mis quelques semaines à le synthétiser avant de le restituer à ceux des Sartrouvillois qui nous en avaient fait la demande, approfondissant certains points dans des échanges bilatéraux et lors d’une réunion spécifique.

L’ensemble conforte quelques constats et orientations que nous avions déjà dressés. Toutefois, certains votes et certaines remarques ont constitué des surprises, enfin récurrences sont particulièrement intéressantes + iciGDSartrouvillois RS 1 2019-09

Et maintenant ? En premier lieu, nous effectuons une restitution large de l’ensemble, conformément à nos engagements afin de contribuer à ce que les différents acteurs puissent prendre en compte vos votes et vos demandes dans leurs décisions.

Comme nous l’avions annoncé, pour notre part, nous sommes candidats à un deuxième mandat aux prochaines élections municipales et nous nous appuierons sur les orientations issues de cette consultation pour bâtir notre projet 100% local. Nous poursuivrons notre coconstruction citoyenne pour proposer le programme sartrouvillois qui nous rassemblera et nous ressemblera. Si vous êtes intéressés pour en savoir plus sur cette consulutation, donner votre avis, nous soutenir ou tout autre action, n’hésitez pas : sartrouville.notre.avenir@gmail.com

Nous avons fait le choix de laisser les commentaires bruts par respect pour celles et ceux qui ont pris le temps de les écrire mais aussi parce qu’ils sont plus percutants ainsi. Sur ce volet également, nous sommes à disposition pour aller plus loin.

« Sartrouville : vos constats et priorités » notre consultation se termine

Nous avons lancé le 22 février une grande consultation autour de 6 thèmes pour poser avec vous un diagnostic sur notre ville et pour recueillir vos avis sur les priorités à retenir.

https://sartrouvillenotreavenir.com/le-grand-debat-a-sartrouville-volet-local/

Nous avons rapidement compté 2 000 votes avec une accélération en juin. Nous clôturons demain cette plate-forme de vote qui compte désormais quasi 4 000 votes et 200 commentaires. Vous pouvez encore y déposer vos contributions et vous y exprimer jusqu’à demain.

Nous enverrons une synthèse à celles et ceux qui nous en feront la demande ici ou sur satrouville.notre.avenir@gmail , comme promis.

#engagement tenu #cap2020

 

Vous rendre compte de notre mandat d’élu municipal : un engagement concret depuis 5 ans

Voici notre présentation écrite pour ceux qui n’ont pas pu venir échanger à la réunion de lundi soir :

Merci aux participants, pour leur nombreuses questions, leur suivi des sujets locaux avec des mises en perspective très utiles mais aussi leur exigence pour nous interroger sur nos actions et nos votes pour ce mandat (et au-delà !).

 

Un exercice vivifiant et vivant, en complément de notre rdv mensuel dans un cadre convivial, de nos infos sur les réseaux sociaux, par courriels.+ support envoyé sur demande ici.

Retour rapide sur le Conseil du 25 juin 2019

Une très large partie du Conseil a été consacré aux budgets 2018 et 2019. Comme l’an passé, nous avons remercié les services pour la clarté de leur présentation et, comme l’an passé, nous avons voté contre les budgets eux-mêmes car nous n’adhérons pas aux choix politiques qui s’expriment ni à la manière dont ils sont arrêtés. Par ailleurs, les investissements budgétés sont trop peu réalisés ce qui conduit à reporter d’une année sur l’autre ces sommes. Quel sens cela a de présenter et faire voter un budget qui ne sera pas exécuté ?

Nous avons souligné l’intérêt des consultations électroniques que commence à organiser la ville, avons voté positivement tout en souhaitant que ce soit un réel outil au service de la démocratie participative avec des sujets réellement impactants pour les habitants.

Nous avons voté contre la subvention de 20 000 € pour la rénovation de Notre-Dame de Paris, patrimoine de l’Etat. Ce n’est pas aux villes de participer au financement de cette reconstruction mais bien à l’Etat. A fortiori quand on constate la manque d’équipements, l’état de la voierie etc.

Nous avons voté contre, évidemment, les subventions de la ville aux écoles privées (très largement religieuses) situées hors de la ville mais accueillant des petits Sartrouvillois : c’est un choix politique, facultatif de la majorité municipale pour les maternelles et qui doit être assumé comme tel.

Nous n’avons pas voté les tarifs scolaires car la majorité refuse toujours d’intégrer les revenus des familles pour ces tarifs (quotient familial). Enfin, nous avons voté contre la charte de relogement NPNRU car elle est trop imprécise et les engagements qui sont pris sont trop faibles.

Nous avons demandé l’inscription de deux questions dans la rubrique « divers » du conseil : déficit de l’exploitation de l’entreprise délégataire du stationnement (QPark) et jardinerie de Gally en cours de fermeture alors qu’elle doit équilibrer les comptes de la ferme de Gally  et que se profile la construction d’un collège sur cet emplacement.

Plus d’informations ici

Conseil municipal du 25 juin

A l’ordre du jour du conseil du mardi 25 juin, après l’annulation de celui du 16 mai, de nombreux sujets budgétaires (dont l’approbation des comptes 2018 et un budget supplémentaire pour 2019), les tarifs scolaires 2019/2020, la subvention de la ville aux écoles privées (religieuses) y compris hors de la ville, des subventions à des associations mais aussi une charte du relogement ANRU 2.

 

Nous vous expliquerons le détail et répondrons à vos questions (n’hésitez pas à me demander le détail des délibérations par courriel  ici) à l’occasion de notre compte rendu de mandat annuel. L’occasion, également, d’enrichir notre consultation encore en ligne pour quelques jours.

 

Rdv le 24 juin : compte rendu, vos questions, résumé de vos votes

Nous vous proposons un triple point pour notre prochaine réunion qui se tiendra lundi 24, à compter de 20h00, à la salle la Marinière (à côté de la bibliothèque Stendhal) :
– un compte rendu de nos actions d’élus municipaux sur 2018/2019 et plus encore en fonction de vos questions

– une synthèse de vos réponses et remarques à notre grande consultation (presque 4000 votes)  https://sartrouvillenotreavenir.com/le-grand-debat-a-sartrouville-volet-local/ , nous enverrons ensuite un résumé à celles et ceux qui nous ont laissé leur adresse à cet effet,

– l’ordre du jour du prochain conseil municipal (le 26 juin) que nous vous communiquerons dès nous l’aurons reçu.

N’hésitez pas  venir nous rencontrer et à poser vos questions, en toute liberté.
A bientôt

Cap sur 2020 : la presse locale revient sur notre initiative

La plupart des partis de gauche à Sartrouville montrent leur intérêt à débattre du fond ensemble pour envisager un projet commun.

Les idées et le projet avant tout, c’est exactement le sens de notre démarche, loin de toute incantation, les pieds sur terre et la tête dans les étoiles dans notre ville et pour son avenir.

Rdv le 24 juin à la Mariniére pour notre rdv de compte rendu citoyen pour en parler et répondre à vos questions.

Cap sur 2020 pour changer l’avenir de Sartrouville

Union Gauches C78 2019-06-05

Cap vers 2020 à Sartrouville : la presse revient sur notre consultation publique

Avec + 2500 votes, vous êtes nombreux à avoir participé à notre consultation sur vos priorités et vos propositions pour Sartrouville. La presse revient dessus et souligne cet engouement pour une vraie participation de tous au débat public, la demande de transparence des décisions et budgets publics également.
Consultation C78 2019-05-29
Les points forts sont toujours les transports et les attentes les plus importantes portent sur le cadre de vie… mais la consultation continue encore un peu. Nous vous présenterons la synthèse lundi 24 juin, à partir de 20h00, à la Marinière (et l’enverrons, comme nous nous y sommes engagés, à tous ceux qui nous l’ont demandée) et la publierons sur notre site (cf. le point intermédiaire en mars ici).
 
Cela contribuera à ce que ces priorités soient prises en compte par la majorité municipale actuelle et à ce qu’elles soient intégrées dans les projets politiques que les candidats à la Mairie de Sartrouville proposeront pour 2020, ce que nous ferons pour notre part dans le cadre du rassemblement politique, associatif et citoyen que nous avons lancé lundi.

Cap sur 2020 pour changer l’avenir de Sartrouville

Notre appel à un rassemblement citoyen et à gauche pour notre ville

Au lendemain des élections européennes, Romain Chiaradia et moi (groupe d’opposition municipal « Sartrouville, notre avenir« ) souhaitons appeler tous les partis de gauche, les citoyennes et citoyens souhaitant s’impliquer à bâtir un rassemblement pour porter une liste unique autour d’un projet d’avenir pour notre ville.

Nous travaillons déjà en ce sens avec des réunions ouvertes à toutes et tous, des consultations en ligne, des comptes rendus réguliers mais aussi des actions communes avec la plupart des partis de gauche. Cela n’est pas suffisant pour changer 30 ans d’une politique de droite de plus en plus immobile.

Notre ambition est donc d’aller au-delà en nous inscrivant résolument dans un collectif ancré dans notre territoire. Nous sommes convaincus que seul ce rassemblement permettra de transformer Sartrouville avec un projet où chacun-e et chaque quartier aura sa place, un projet plaçant l’humain en son cœur et respectueux de notre cadre de vie, un projet véritablement démocratique où les citoyens et citoyennes pourront s’exprimer, bref un réel projet d’écologie sociale. C’est pourquoi, dès aujourd’hui, nous lançons cette initiative et proposons aux responsables politiques de gauche de nous retrouver pour en discuter. 

Par ailleurs, le 24 juin, nous avons invité responsables associatifs et citoyens de venir débattre de notre bilan de mandat et de leurs souhaits pour Sartrouville, notre avenir.

Nous espérons que ce rassemblement et le projet qui en résultera convaincront les électeurs en mars 2020 de donner un nouveau visage à notre ville (et à notre intercommunalité également). Cap sur 2020 !

Commission Santé : une approche très politique centrée sur l’offre libérale

La majorité municipale a présenté ses projets lors de la dernière commission Santé avec des choix politiques clairs en faveur du tout-privé et un « oubli » du projet concernant le seul centre de santé public (Culot). Une vision de droite parfaitement assumée qui privilégie l’installation de médecins libéraux dans des centres gérés par des promoteurs privés, donc sans levier de la ville sur la variété de l’offre, les tarifs pratiqués etc. alors que Sartrouville est dans une situation de pauvreté médicale forte.

Densité médicale Sartrouville

Nous sommes favorables, évidemment, à l’installation de professionnels indépendants pour contribuer à l’attractivité médicale de la ville et à l’accès aux soins mais nous estimons que la 2e ville des Yvelines doit avoir une politique plus volontariste en matière de santé publique : centre de santé, voire maison de santé, aide à l’installation de jeunes médecins dans des locaux et avec des services associés que la ville pourrait mettre à disposition, aménager. Il faut aller au-delà du plan autisme, du plan « personnes vulnérables » etc. Se contenter de vendre le terrain à un promoteur n’est pas suffisante et prive la ville, et donc les Sartrouvillois, de moyens d’action.

J’ai souligné le tout, comme je le fais à chaque fois que l’on aborde le sujet de la Santé en conseil municipal. Dans ce contexte, en fin de commission, j’ai interrogé la Maire-adjointe en charge de ces questions sur le devenir du centre de santé Yves Culot dont j’entends dire qu’il serait déménagé. Ce sujet avait été prévu mais oublié dans le feu de la discussion sur le projet  100% privé de pôle médical qui a concentré les débats, ce qui est symptômatique… Ce centre devrait effectivement être transféré tout en restant à proximité et pour bénéficier de locaux plus grands et adaptés dans le cadre des travaux de renouvellement urbain financés par l’Etat. Nous serons vigilants.

Je salue la tenue de cette commission municipale « Santé » du 16 mai dernier, ce qui est en soit positif compte tenu de la rareté de ces commissions et de la difficulté des élus d’opposition d’accéder aux informations, la liberté d’expression qui y a prévalu et les réponses qui y ont été apportées. Mais, sur le fond, la majorité municipale conduit une politique de droite parfaitement assumée qui va bien au-delà de ce que les autres Maires de droite du territoire mettent en oeuvre (un nouveau centre de santé à Carrières, une maison de santé au Mesnil, un local dédié dans les nouveaux logements à Montesson etc.).

C’est une question de vision politique, effectivement.

23757738_1565353763510248_375960953_o