Isabelle AMAGLIO-TERISSE

Sartrouville, Conseillère municipale d'opposition (Les radicaux de gauche)

Du neuf à suivre à la commission urbanisme

Ce soir, Romain Chiaradia et moi étions présents à la 2e commission d’urbanisme de Sartrouville depuis 2014 : des échanges nombreux et parfois vifs pour passer en revue des sujets structurants : modification du PLU (à suivre de très près), avancement de la zone agricole protégée (ZAP), de la zone d’activités des Trembleaux II, programmes immobiliers en cours et dispositif cœur de ville

+ sur la nouvelle page « Urbanisme commercial » ici

 

Rentrée associative à Sartrouville : petits bilans et grands projets !

Nous étions présents dès l’ouverture du salon des associations, avec Romain Chiaradia hier matin pour dialoguer avec tous, partager des bilans mais aussi (et surtout !) des projets, relayer également les préoccupations.

L’occasion donc de discuter logement avec les associations comme « un toit pour tous » qui cherche des bénévoles pour aider ceux qui sont en situation précaire, difficile. A noter également l’action de ensemble2générations – national qui relie jeunes et aînés. Des actions indispensables dans une ville qui manque de logements-relais, de logements d’urgence notamment, ce que l’opposition municipale regrette régulièrement en conseil

L’occasion de découvrir les nouveaux travaux du Cadeb (notamment sur l’accidentologie routière à Sartrouville… à suivre à la rentrée) et les associations comme Natur’ville qui accompagne les jardins partagés et avec laquelle nous sommes nombreux à nettoyer les berges en action citoyenne

L’occasion de soutenir des nouvelles associations sur le territoire comme UFC-Que Choisir et de saluer celles plus récentes comme les Restos du Coeur qui soutiennent également dans leurs démarches les habitants et bien d’autres relais encore

L’occasion de parler sport avec un engouement très fort dès l’ouverture pour la natation, mais aussi lE C Sartrouville Triathlon , le judo dont le club (COS JUDO) est en reconfiguration), les projets de handisport de nombreuses structures et un clin d’oeil à mon club (Entente Sportive de Sartrouville – Athlétisme/badminton)

L’occasion de parler rentrer scolaire avec les représentants de parents d’élèves avec la FCPE Sartrouville seule mobilisée sur le salon mais aussi de rencontrer les responsables d’Espérance Banlieues pour les écouter tout en leur disant très clairement mon désaccord profond avec leur démarche et le projet qu’ils mènent

L’occasion de discuter Culture pour tous avec la MJC Sartrouville, les trois compagnies locales de théâtre (Colombier, Rêves des planches, Semeurs des rêves) qui ont un beau programme cette année encore, le Théâtre de Sartrouville et des Yvelines-CDN mais aussi la bibliothèque Stendhal et sa rentrée enthousiasmante sous le signe du hiphop… à poursuivre avec la célèbre webradio locale AC’s

Et puis l’occasion de retrouver amis, connaissances, d’échanger sur le prochain marché tropical (Alizé78 Forces78), le prochain salon du Club des Entrepreneuses etc. Pour + infos, suivez les liens et regardez les photos ou contactez-moi.

Bonne rentrée !

C’est la rentrée !

Fin août, c’est l’heure de la rentrée pour petits et grands et nous sommes ravis de vous retrouver… en commençant par une rentrée littéraire avec la reprise de la libraire de centre ville (l' »Arbre à lire » devient « Des gens qui lisent ») mais aussi dès cette semaine la rentrée sportive, associative et dès la semaine prochaine en commission municipale.

Toujours sur le terrain, bonne rentrée à toutes et tous !20180827_183008

Voie nouvelle Sartrouville-Montesson : 100M€ pour une route et une poubelle pour les vélos (si, si) ?

La voie nouvelle Sartrouville-Montesson coûtera bien 100 M€ à nos impôts et cela traduit l’idéologie des élus locaux (tous de droite) en faveur du tout-route, de la voiture. La gauche locale s’est toujours opposée à ce projet car nous pensons que cela ne décongestionnera pas la trafic automobile (argument officiel avancé) mais l’accentuera au contraire par l’arrivée d’une circulation routière supplémentaire. En outre, on voit bien comment se dessine une future jonction avec l’échangeur de l’autoroute à hauteur de Montesson (malgré les dénégations des Maires de droite, mais leurs décisions sont éloquentes).

La plaine agricole en sort amputée de surfaces maraîchères, les nuisances pour les riverains sont avérées depuis des années (on verra plus tard pour les 2500 élèves dont les écoles; collège, lycée longeront cette route).

Et le vélo ? Je vous invite à aller circuler sur cette voie qui vient de rouvrir vers le chemin de l’Espérance (joli nom) mais attention car rien n’est prévu pour. En premier lieu, du gros gravier dont tous ceux qui pédalent un peu connaissent le danger, rien de mieux pour provoquer les chutes. Ensuite, pas de signalisation (pas de lumière la nuit non plus) mais de temps en temps un panneau ajouté à la main et en hâte… fléchant la route des vélos vers une poubelle. Si, si.

Décidément, dans les fais, nous n’avons pas la même vision de la ville, des circulations et pas les mêmes projets pour notre cadre de vie. On passe quand des paroles aux actes ?

 

Nos actions « coeur de ville » et « compte rendu de mandat » dans la presse

Merci au  Courrier des Yvelines / 78 actu pour cet article sur nos travaux « coeur de ville », l’engouement des habitants pour participer à la consultation publique que nous avons organisée avec Romain Chiaradia) mais aussi pour son encart sur notre compte rendu de mandat (https://sartrouvillenotreavenir.com/) et les informations que nous postons régulièrement sur nos différents outils d’information dont ce site.

… Et on poursuit d’ailleurs en ce sens, on vous en dit plus à la rentrée !

Coeur de ville CM C78 2018-07-11

Rodéos urbains: unanimité à l’Assemblée nationale (mais pas à Sartrouville)

Les députés viennent d’approuver à l’unanimité la création d’un délit, (comparution immédiate et confiscation des scooters) contre les rodéos motorisés, poison du quotidien et danger pour tous. Je m’en réjouis clairement et publiquement. J’aimerai autant de volontarisme sur ce sujet à Sartrouville.

J’ai interrogé le Maire de Sartrouville sur ce sujet en conseil municipal et il se montrait fataliste « je n’ai pas de levier, pas de moyen ». Il avait ironisé sur cette initiative parlementaire pourrait être isolée, n’aurait pas de calendrier etc. alors même que la procédure en était en cours d’accélération. Pour mieux excuser par avance son inaction ?
N’en déplaise à la majorité municipale, ce texte sera soumis très prochainement aux Sénateurs et puisqu’il ne nécessite aucun décret d’application (il est d’application directe)… il pourrait bien être applicable dès le 25 juillet ! Ce texte a d’ailleurs été porté par une députée des Yvelines (citant Montesson dans son exposé, visiblement le manque d’énergie du Maire de Sartrouville ne lui pas échappé) et je tiens à saluer son action particulière en l’occurrence (il est dommage que la députée de notre circonscription n’ait pas voté ce texte, cela en dit long aussi…) indépendamment de mes divergences de fond plus générales avec la politique qu’elle soutient.

Concrètement, le texte inscrit dans le code de la route un nouveau délit spécifique réprimant des comportements qui compromettent délibérément la sécurité et/ou la tranquillité publiques. Il sera passible d’un an de prison ce qui permettra à la police de placer immédiatement en garde à vue les contrevenants. Tous les véhicules motorisés, soumis à réception ou non, seront concernés et la notion de « voie ouverte à la circulation publique » permettra de ne pas distinguer entre voie publique et voie privée. Enfin, il s’accompagnera de dispositions réglementaires visant à encourager l’action des forces de l’ordre dans ce domaine (celles sur lequel le Maire a, notamment autorité, même à Sartrouville) et à généraliser les bonnes pratiques en matière de prévention et de sensibilisation des différents publics aux dangers des rodéos motorisés.

Alors, Monsieur le Maire ?

http://www.assemblee-nationale.fr/…/2017-2018-…/20181003.asp
http://www2.assemblee-nationale.fr/…/(legisla…/15/(num)/1002

 

Vous rendre compte de notre mandat d’élu municipal : un engagement concret !

Notre présentation écrite (disponible par courriel) pour ceux qui n’ont pas pu venir à la réunion de mardi soir : de nombreuses questions, sur des sujets très variés pour nous interroger sur nos deux dernières années de mandat (et au-delà !).

Un exercice vivifiant et vivant, en complément de notre rdv mensuel dans un cadre convivial, de nos infos sur les réseaux sociaux, par courriels.
 
 
A bientôt !

Soirée débat « coeur de sartrouville » puis compte rendu de mandat municipal : 3 juillet

Venez nous retrouver mardi 3 juillet, salle du 14 juillet, pour les résultats de la consultation publique « cœur de ville » que nous avons lancée le 29 avril (2000 votes). Nous y détaillerons les orientations plébiscitées, les idées formulées etc. et répondrons à vos questions. A l’issue de ces échanges, nous complèterons le document de synthèse que nous avons adressé au Maire lors du dernier conseil municipal et pour lequel il a manifesté un intérêt marqué, ce point est d’ailleurs inscrit à l’ordre du jour de la commission « urbanisme » qui se tiendra le 5 septembre.
Nous pourrons d’ailleurs prolonger ces échanges à compter de 20h30 dans le cadre de la deuxième partie de cette soirée où nous présenterons notre compte rendu de mandat municipal en répondant à vos questions et dans un cadre convivial.
19h15 : accueil
19h30 : bilan de la consultation « coeur de ville »
20h30 : compte rendu de mandat municipal interactif et convivial !
N’hésitez pas à me confirmer votre venue et à me faire part des sujets dont vous souhaitez discuter.
 CR 2018Coeur de ville C78 2018-05-090 Clôture 2018-06-15

Retour rapide sur le Conseil du 19 juin 2018

Une très large partie du Conseil a été consacré aux budgets 2017 et 2018. Comme l’an passé, nous avons remercié les services pour la clarté de leur présentation des dépenses par secteur d’activité et, comme l’an passé, nous avons voté contre les budgets eux-mêmes car nous n’adhérons pas aux choix politiques qui s’expriment ni à la manière dont ils sont arrêtés et (mal) mis en œuvre. Sur 2017, seuls 29% des investissements budgétés pour l’assainissement ont été réalisés ce qui conduit à doubler voire à tripler l’enveloppe initiale 2018 dans un budget supplémentaire. Ceci pose question sur la gestion municipale : pourquoi cet écart ?

Si les sujets étaient peu nombreux, les débats ont été nourris car ils étaient sensibles :

  • notamment la vente d’un terrain situé rue de Picardie/av De Gaulle pour y construire un ensemble immobilier mixte, comprenant des logements en accession à la propriété dans le cadre du programme de rénovation : abstention ;
  • transfert du droit de préemption urbain à l’intercommunalité pour les zones d’activité économique : vote pour ;
  • Création d’une zone agricole protégée : vote pour

Nous avons voté pour l’initiative de déploiement en Ile de France de vélos à assistance électrique même si nous ne sommes pas dupes du « greenwashing » à l’œuvre.

Nous avons demandé l’inscription du sujet « cœur de ville » dans la rubrique « divers » du conseil :le Maire est intéressé par notre consultation publique, vos votes et propositions et nous donne rdv le le 5 septembre ce qui devrait permettre d’intégrer nos contributions au projet de la ville… ce serait une 1ère et nous nous en réjouirions !

Plus d’informations et plus de sujets encore ? C’est ici

Notre consultation publique « Coeur de ville » : vos votes et propositions

Vous avez été très nombreux au rendez-vous que notre groupe d’opposition « Sartrouville, notre avenir » vous a proposé : 1 836 votes à cette consultation publique et vous avez clairement exprimé vos priorités :  offre commerciale, transports suivis des services publics.

Une très forte cohérence dans vos votes à travers les différents axes : cadre de vie (transports, réhabilitation énergétique, enterrement des câbles, piétonisation etc.), vélos et transports publics performants, des commerces indépendants et diversifiés ainsi qu’une attention marquée à la solidarité (maison de santé, logement intergénérationnel, tarif logement social unique sur la ville notamment). Des propositions originales ont été formulées dans les zones libres : vous trouverez l’intégralité après les résultats de chaque question dans les publications à venir d’ici le 3 juillet ici et dans la rubrique « cœur de ville » de notre site (ici).

Cet engouement concret pour une consultation publique nous indique aussi votre souhait de participer plus activement à la vie locale et nous insisterons donc plus encore pour que la majorité municipale mette en place des espaces de dialogue, une réelle démarche participative.

Comme nous nous étions également engagés, nous avons transmis ces résultats au Maire en espérant qu’il en tiendra compte pour enrichir son projet. Et, pourquoi pas, qu’il aura ainsi quelques pistes concrètes pour poursuivre le dialogue et consulter facilement sur ses projets.  Si deux conseillers municipaux d’opposition y parviennent seuls, c’est à la portée du Maire de la 2e ville des Yvelines ! Chiche.

Nous en demandons la présentation lors du conseil municipal du 19 juin et nous en envoyons  une copie aux autorités préfectorales. Nous transmettons également à la presse qui a relayé notre initiative (et nous la remercions), comme souvent. Enfin, nous proposons aux associations de quartiers et de commerçants de leur présenter cette synthèse et de répondre à leurs questions.

Nous vous en dirons plus, répondrons à vos questions et vous écouterons avec attention le mardi 3 juillet (salle du 14 juillet rue Henri Dunant à compter de 19h00).0 Clôture 2018-06-15