Enquête publique Jaurès : rdv en terre inconnue, avec projet flou et règles inconnues

Vous pourrez retrouver ici la contribution que j’ai déposée vendredi 28 avril auprès du commissaire-enquêteur dans le cadre de l’enquête publique « Jaurès » après des échanges denses avec lui le 19 avril.

Une nouvelle fois, la Mairie agit en catimini et en faisant abstraction des nombreuses difficultés soulevées par ce projet. Plus encore, cette fois on note et regrette :

1. Un déficit d’information récurrent et organisé qui pose la question de l’effectivité de la consultation,

2. Une consultation sur un projet « caché » qui ne peut pas constituer une consultation effective,

3. Des règles d’urbanisme que l’on ne connaît pas car en cours de modification et contestées.

La consultation porte donc en réalité sur un projet non précisé avec des règles d’urbanisme incertaines. Cela soulève la question de l’effectivité de la consultation et donc la régularité de l’ensemble. Sur ces bases, je souhaite au minimum que soit apporté un complément d’information sur le projet lui-même mais également qu’une réunion d’information puisse être organisée et, si possible, que la procédure puisse être allongée.